[ ../IMG

Espéranto-Provence

Accueil > Vie de la langue > La langue dangereuse, d’Ulrich Lins

dernière mise à jour le 4 juillet 2022

La langue dangereuse, d’Ulrich Lins

La langue dangereuse dont il est question dans ce livre, c’est l’espéranto.
La langue, qui s’était rapidement diffusée en Europe et dans le monde, a été perçue comme un moyen de communication dangereux par certains pouvoirs politiques. Si des persécutions envers certains espérantistes avaient déjà commencé dans les années 20, c’est surtout aux yeux des dictatures et des idéologies fanatiques que l’espéranto devait être combattue. C’est notamment le sort qu’elle a connu dans l’Allemagne nazie et dans l’Union soviétique sous Staline.
L’historien allemand Ulrich Lins montre les conséquences tant de la condamnation hitlérienne de l’espéranto comme outil de la domination mondiale des Juifs, que de la liquidation par Staline du mouvement espérantiste ouvrier soviétique et de ses pratiques transnationales.
Cependant le mouvement a pu perdurer grâce au courage de certains espérantistes.

Publié pour la première fois en 1973, en espéranto sous le titre « La danĝera lingvo », ce livre d’Ulrich Lins a connu plusieurs rééditions en espéranto et a été traduit dans une petite dizaine de langues.

La version française qui vient de paraître est la traduction du texte de 2016, qui avait été profondément révisée et enrichie grâce aux sources devenues accessibles après la chute du Mur de Berlin.
Cette traduction est le fruit du travail d’une équipe d’espérantophones qui, pendant deux ans et demi, ont traduit, revu et peaufiné le texte, dans le respect du style de l’auteur.
Le texte est complété de nombreuses notes et références.
La traduction française a été coordonnée par Pierre Dieumegard.

Le livre est disponible au format papier (475 pages au format A5) et électronique (PDF).
Vous pouvez le commander chez votre libraire...
ou directement ici sur la boutique de l’Harmattan

Dans la même rubrique :